Rémunération et autogestion

Le vendredi 20 novembre 2020, le collectif a organisé une matinée d’échanges sur la thématique des systèmes de rémunération dans les organisations autogestionnaires.

Nous avons accueilli lors de cette journée, 3 structures pour qu’elles partagent leurs expériences mais également leurs conceptions, interrogations en matière de politique salariale mise en place au sein leur organisation :

Le Grenade est une coopérative d’entreprises humaines et résilientes composé d’environ 70 membres et de 5 structures : elles placent leur impact social et écologique au cœur de leur développement. Dans une logique de démondialisation, le GRENADE souhaite contribuer à relocaliser l’économie.

Les Clameurs est un bar associatif à visée fédérative implanté dans le quartier de la Guillotière à Lyon ; il est composé de 5 membres. Il est possible d’y trouver une bibliothèque, des ateliers artistiques et philosophiques, un espace de discussion privilégié et toute une diversité d’évènements …

Flexjob est une entreprise SAS composée de 9 membres en CDI ayant pour ambition d’agir au cœur des entreprises en coconstruisant leurs transformations managériales, culturelles, organisationnelles.

Sommaire de la synthèse

  1. Flexjob : Une organisation ayant mis en place l’auto-détermination du salaire par les salariés
    1. Présentation de la structure
    2. Système de rémunération
    3. Le bilan
    4. L’avenir de ce système
  2. La Grenade : Une grille de rémunération proportionnelle à l’ancienneté des salariés dans la structure
    1. Présentation de la structure
    2. Système de rémunération
    3. Le bilan
    4. L’avenir de ce système
  3. Les Clameurs : Une association ayant mis en place l’égalité de rémunération entre salariés
    1. Présentation de la structure
    2. Le système de rémunération
    3. L’avenir de la structure
  4. Conclusion

Téléchargement en PDF

Retrouvez la journée en Podcast

Présentation des intervenants

Les échanges : Rémunération et autogestion